05.02.2021

Le marché de l'immobilier et a fortiori celui de l'immobilier de bureaux a été secoué par les événements sanitaires et économiques de l'années 2020. Sorovim s'est penché sur ses chiffres et tendances dans son étude qui propose une analyse secteur par secteur de la Métropole de Lyon. Historique, montants, demande placée, valeurs, transactions emblématiques, investissements et interviews exclusives d'investisseurs de renom.

Extraits :

LYON - UNE PLACE RESILIENTE

Une métropole dynamique et des quartiers en pleine mutation

De belles performances en 2020 pour le marché tertiaire malgré un contexte économique très délicat. En effet, la crise de la Covid a eu un impact sur le marché de l’immobilier tertiaire comme sur beaucoup d’autres secteurs : -8,3% de croissance au niveau national comparé à 2019. Cependant, le marché se veut ouvert à de nouvelles perspectives pour 2021.

L’offre tertiaire de la métropole a du s’adapter aux nouvelles tendances qui se dessinent La crise sanitaire a mis en exergue l’importance de revoir nos façons de penser l’immobilier en se posant la question des besoins et des usages du bureau de demain. Le développement du coworking, du flex office et des bâtiments mixtes feront certainement partie intégrante de la transition du bureau de demain.

La nécessité pour les acteurs du secteur de remettre l’humain au coeur de ces nouveaux espaces est aujourd’hui inhérente aux réflexions sur le sujet.

S’implanter à Lyon en Auvergne Rhône Alpes, c’est s’inscrire dans une économie grandissante d’année en année, sur un marché solide, appuyé sur des fondamentaux ayant prouvé leur résilience.

Encart - les chiffres 2020

LA DEMANDE PLACÉE

Le marché tertiaire lyonnais a connu au premier semestre 2020 un ralentissent de son activité, avec une reprise au second semestre qui illustre la résilience du tissu économique de la région. Après deux années passées exceptionnelles, la demande placée atteint 217 301 m² pour l’année 2020. Ce volume représente une baisse maîtrisée de 21% par rapport à la moyenne décennale et 50% par rapport à 2019. Les grandes transactions qui avaient rythmé et dynamisé le marché en 2019 ont été les plus impactées par la crise, en raison de processus décisionnels longs, couplés à l’incertitude de la situation économique et sanitaire.

Les valeurs locatives, quant à elles, semblent se maintenir avec davantage de mesures d’accompagnement entre preneurs et bailleurs.
La valeur prime reste stable à 320€ HT HC/m²/an.

GERLAND

Gerland, conserve sa 1ère place de quartier le plus actif devant la Part-Dieu avec 20 % de la demande placée totale, soit environ 43 900 m², légèrement inférieure à la moyenne décennale. Le quartier a su conserver son attractivité en enregistrant les prises à bail de grandes entreprises comme Enedis, Engie ou encore le groupe LIP. Gerland répertorie 7 transactions supérieures à 1 000 m²  dont 1 supérieure à 10 000 m², ces dernières représentent 80% des transactions du secteur.
Le nombre de transactions est en baisse passant de 52 à 32 pour l’année 2020, soit une baisse de 38%.

Interview de Cyrille Levassor, AEW, sur Gerland

Investissements

Une année 2020 positive pour les investissements tertiaires en France malgré la Covid. Plus de 18,6 milliards d’euros ont été investis dans l’immobilier de bureaux en France en 2020.

Le marché lyonnais connaît une reprise dynamique et atteint un montant d’investissement de 1,8 Mds d’euros investis dont 1,1 Mds en bureaux. Le marché de l’investissement lyonnais a enregistré une baisse de 16% par rapport à l’année précédente, cette baisse maîtrisée atteste de la confiance des investisseurs. Le segment des investissements inférieurs à 5M€ a été le plus dynamique cette année concentrant 25 transactions sur 60.

Alors que la compression des taux se poursuit à Paris avec un rendement plancher de 2,70%, Lyon se stabilise avec un taux prime de 3,50% soutenu par la recherche d’immeubles prime dans un marché en sous-offre. Les bureaux conservent leur place « d’actifs privilégiés » par les investisseurs.

L’année 2021 semble s’orienter toujours plus vers des actifs sécurisés, avec une localisation de qualité et des immeubles labellisés ou avec une possibilité de labellisation. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, les investisseurs français restent prédominants.

*****

Pour recevoir notre étude de marché complète, vous pouvez en faire la demande par mail : communication@sorovim.fr
Nous nous réservons le droit de la refuser à nos concurrents et compétiteurs.
Merci de votre intérêt et de votre compréhension.

Couverture étude de marché

< retour