30.07.2020

Après 8 semaines de confinement, un mois de mai d’ajustements et un mois de juin aux conditions de travail particulières, nous constatons que l’immobilier d’entreprise a subi quelques remous lors du 2e trimestre 2020.

Infographie - Immobilier d'entreprise à Lyon au 1er semestre 2020

Plongeon de la demande placée et du nombre de transactions pour les biens logistiques et pour les actifs tertiaires (cale sèche dans les bureaux avec le télétravail). Le secteur de l’activité reste à flot, poussé par le courant de relocalisations et d’adaptations mises en place pour tenir la barre face à ce sérieux grain de sable qu’est la covid.

Les valeurs subissent un léger roulis selon les natures et états des actifs, mais personne ne boit la tasse. Les investissements profitent de l'onde de 2019, soit une hausse de 139% par rapport à l'année dernière et devraient maintenir le cap, même si le 1er trimestre est la bouée de sauvetage de la période.

Le drapeau vert est-il bientôt en perspective ?

Il faudra apprendre à naviguer dans ce nouveau contexte et force est de constater que le marché n’est pas encore sur une reprise toutes voiles dehors. Espérons que ce calme ne soit pas celui d’avant la tempête mais plutôt celui qui précède la vague qui permettra à nouveau de surfer sur la réussite.

< retour