25.04.2022

Bandeau couverture - Euro Logistics Spring Report 2022

L'Alliance Internationale de Gerald Eve, dont Sorovim fait partie, publie son rapport bi-annuel sur la logistique européenne. Dans cette édition de printemps, vous trouverez une analyse globale des facteurs influençant l'économie de la zone euro, ainsi que les résultats d'une enquête sur le marché européen de la construction.  Pour chaque pays, les membres de l'alliance ont communiqué les loyers et rendements logistiques ainsi que les valeurs foncières de ses secteurs clefs. Les conseils immobiliers de l'alliance ont également présenté leurs transactions emblématiques de la période, en immobilier logistique bien sur.

Extraits et propos généraux sur l'économie européenne et la construction traduits ci-dessous.

Économie Européenne

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - Economie Européenne

Renforcer la demande intérieure, un marché du travail plus sain et améliorer la croissance devrait soutenir la reprise en Europe. Malgré une incertitude à court terme, l'activité de la zone euro devrait dépasser les niveaux d'avant la crise, dès le début de 2022. Une croissance du PIB de 4,2 % est attendue cette année et de 2,9 % en 2023. Le programme NextGenerationEU est un coup de pouce fiscal temporaire pour relancer l'économie européenne suite au Covid-19. Cela comprend un financement supplémentaire de 800 milliards d'euros alloués aux 1,2 milliard de livres sterling préexistants dans le budget 2021-2027 de l'UE, axés sur la promotion de la cohésion, de la résilience et des valeurs du budget.

Inflation européenne

L'inflation a encore augmenté à 4,9 % en novembre 2021 et les estimations de décembre 2021 ont atteint 5,3 %, le plus haut niveau de l'indice harmonisé des prix à la consommation depuis le début des relevés en 1999. La reprise de l'inflation est le reflet d'une forte hausse des prix de l'énergie, qui a contribué à plus de la moitié de l'inflation globale au S2 2021. Les prévisions ont donc été revues à la hausse avec une inflation qui devrait maintenant s'établir à 3,2 % en moyenne en 2022, pour revenir à 1,8 % en 2023.

Approvisionnement, production et construction

Les goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement ont continué de limiter la production du secteur manufacturier au quatrième trimestre 2021, avec une croissance trimestrielle de seulement 0,1 % au troisième trimestre. Le prix des bien intermédiaires, tant importés que produits dans le pays, ont augmenté de respectivement de 17,2 % et de 16,8 % en octobre. Cela suggère un risque à la hausse pour les perspectives d'inflation, car les pressions sur les coûts pourraient finalement se répercuter sur les entreprises et les consommateurs.

Dans le secteur manufacturier, les contraintes pesant sur l'activité ont atteint des niveaux record au quatrième trimestre 2021. Le nombre d'entreprises signalant des pénuries de matériaux, d'espace et d'équipement était près de 50 % plus élevé que la moyenne de long terme, tandis que celles citant des pénuries de main-d'œuvre étaient 15 % au-dessus de la moyenne. Ces pressions externes ont également eu un impact négatif sur la construction, le secteur se contractant de 0,6 % au T3.

Taux d'intérêts

Le Royaume-Uni et les États-Unis ont tous deux augmenté leurs taux d'intérêt en réponse à la montée de l'inflation, cependant, la BCE adopte une approche différente. Choisissant de réduire le rythme d'achat d'actifs plutôt que de mettre en œuvre des changements de taux, le Conseil des gouverneurs devrait acheter 40 milliards d'euros par mois au deuxième trimestre, passant à 30 milliards d'euros au troisième trimestre et à 20 milliards d'euros à partir d'octobre 2022. La rhétorique de la BCE pointe vers des hausses de taux fin 2022
ou début 2023.

Guerre en Ukraine et PIB

Le conflit en Ukraine ajoute de l'incertitude dans les perspectives économiques à court terme de la zone euro. Les premières estimations de la BCE suggèrent une réduction du PIB de la zone euro de 0,3 %-0,4 % cette année. Les restrictions en cours imposées à la Russie devraient faire monter les prix de l'énergie, et l'impact se fait sentir alors que les contrats à terme du pétrole Brent ont atteint plus de 100 $/baril pour la première fois depuis 2014. Les secteurs d'exportation et d'importation seront freinés, en raison de la réduction des capacités et de l'augmentation des coûts du fret aérien et maritime. L'impact à moyen terme variera en gravité dans les États membres, tandis que les retombées négatives des sanctions mineront la confiance et le ressenti général des acteurs économiques.

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - Variables macroéconomiques

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - PIB et variables activité

Enquête Construction

Les chaînes d'approvisionnement mondiales ont été sous pression tout au long de 2021, et cela a été ressenti avec acuité dans le secteur de la construction. L'inflation des coûts et de la demande, ainsi que les vents contraires des marchés du travail constituent des défis alors que l'économie mondiale commence à récupérer. La gravité de l'impact sur le secteur de la construction varie selon les pays et cette année verra les pressions sur les coûts augmenter. Comment cela affectera-t-il l'activité de construction à travers l'Europe, et l'impact est-il transitoire ou est-il là pour rester ?

En nous concentrant sur la perturbation de la chaîne d'approvisionnement et de l'inflation qui en résulte, nous avons rassemblé les informations sur le marché local pour comprendre les impacts en aval sur la construction commerciale dans le secteur industriel. Compte tenu de la force occupationnelle du marché, les propriétaires et les promoteurs de nouveaux actifs ont récemment dû faire face à une augmentation des coûts des matériaux et de la main-d'œuvre, ainsi qu'à des délais de livraison prolongés.

xtrait Euro Logistics Spring Report 2022 - Construction perturbee et retardee

D'après les données collectées auprès de nos partenaires de l'Alliance internationale, tous ont enregistré une certaine forme d'impact négatif sur les marchés intérieurs résultant de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement. Un peu moins de 80 % des réponses citent des impacts modérés dans le secteur de la construction, le ton des réponses suggérant que les développeurs sont gênés plutôt que totalement inhibés. Les attentes concernant la longévité des perturbations varient considérablement. Plus de 60% de nos répondants s'attendent à ce que la perturbation prenne fin au second semestre 2022. Cependant, une minorité s'attend à ce que les problèmes persistent jusqu'en 2023, avec le potentiel de se poursuivre jusqu'en 2024.

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - Limitations construction

Pénurie de matériaux et de main d'oeuvre

La fabrication de matériaux de construction a fortement ralenti en 2021, causé par, mais sans s'y limiter, la disponibilité des produits bruts, les crises énergétiques et les pénuries sur les marchés du travail. Les produits intermédiaires utilisés dans les processus de fabrication sont de plus en plus difficiles à trouver, avec des délais plus longs comme facteur aggravant. Près de 90% de nos partenaires citent une pénurie de matériaux comme une limitation à la construction, avec un tiers lui attribuant un impact sévère. Généralement, ces limites de la construction peuvent être imputées à des pénuries de matériel ou de main-d'œuvre.

La gravité des pénuries de matériaux implique une très probable croissance agressive des prix, juste en dessous de 18 % pour l'année. Les pénuries de main-d'œuvre affectent également 80 % des pays d’origine des répondants en ce moment. Conserver son personnel en place et attirer de nouveaux employés implique que les coûts pour une main-d'œuvre qualifiée devraient grimper, et, en moyenne,un croissance annuel de 12% est prévue en 2022.

Hausse des coûts du secteur de la construction

Tandis que les pressions sur la chaîne d'approvisionnement se poursuivent, les coûts de construction vont leur emboîter le pas, continuant à croître plus vite que l'inflation générale. Cependant, la perturbation de la chaîne d'approvisionnement devrait s'atténuer durant 2022 alors que l'économie mondiale se remet sur les rails. Ainsi, ces pressions sur les coûts sont susceptibles d'être transitoires pour les matériaux, cependant, le marché du travail prolonge son vent contraire.
Le temps nécessaire pour former des travailleurs qualifiés ainsi qu'une baisse  de l'immigration résultant de la pandémie pourraient être à l'origine d'une fracture dans l'activité de construction.

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - Hausse secteur construction

Valeurs logistiques en France et opération SOROVIM

Extrait Euro Logistics Spring Report 2022 - France Logistique

Pour lire le Rapport complet en anglais

< retour