11.12.2013

Le conseil aux utilisateurs est en plein essor.

Interview Business Immo du 11 décembre 2013 :

La vente aux utilisateurs - une petite niche qui représente entre 15 et 20 % des transactions.

Dans l'agglomération lyonnaise, Sorovim multiplie les opérations. Etat des lieux avec Ludivine Prenot-Cabon, co-dirigeante, en charge de l'investissement.
 

Business Immo: Que représente l'activité vente aux utilisateurs chez Sorovim ?
Ludivine Prenot-Cabon : La société Sorovim s'est spécialisée à Lyon dans la mise en copropriété d’immeubles de bureaux et la vente aux utilisateurs. Le département bureaux dirigé par Julien Chavry réalise en commercialisation une vingtaine de plateaux de bureaux par an qui, pour la plupart, sont vendus dans un délai d'environ 6 mois.
Parmi nos dernières références, nous pouvons citer "Le Garcin", 21 rue François Garcin Lyon 3e - 2 000 m², au prix de 3 300 €/m² ; "Le Bonnel", 74, rue de Bonnel Lyon 3e - 2 000 m², au prix de 3 400 €/m² ; le "146 Créqui" - immeuble indépendant de bureaux - Rue de Créqui Lyon 6e - 1 500 m² ; l'immeuble "Odin" à Villeurbanne : 4 800 m² - vendu en bloc pour une mise en copropriété puis vente à utilisateurs des lots vacants.

BI: Quelles sont les raisons qui expliquent la bonne tenue de ce marché ?
LPC: Ce marché est porteur pour notre activité car il répond aux attentes du marché, selon deux axes stratégiques. Tout d'abord, il s'agit de répondre aux attentes des vendeurs : valoriser au mieux l'actif existant et en optimiser le prix de vente pour des immeubles de bureaux des années 70/90. Ces immeubles ne répondent plus aux normes environnementales pour les investisseurs institutionnels et nécessitent des investissements de mises aux normes importantes (thermique, amiante, PMR…). Pour certains investisseurs, les lots de copropriétés alourdissent la gestion des actifs : des trop petites lignes qui deviennent chronophages et sont aujourd'hui arbitrées. Deuxième axe : répondre à une demande grandissante de nos clients utilisateurs, qui souhaitent lier l'exploitation de leur immobilier à une gestion patrimoniale (avocats, experts comptables, sociétés de services, conseils financiers...).
 

BI: Quelle est la vérité des prix sur ce secteur de marché ?
LPC: Le prix moyen à Lyon, pour ces immeubles, est de l'ordre de 2 300 €/m² (les prix ont augmenté de 10 % par rapport à 2012) et peut atteindre 4 500 €/m² HD sur des biens d'exception en Presqu'ile de Lyon, par exemple. Nous observons que la demande grandit face à une offre restreinte sur les secteurs tels que le 2e arrondissement de Lyon, le 6e et la Part-Dieu, pour des surfaces comprises entre 300 et
3 000 m². Actuellement, nous avons plusieurs négociations en cours à Villeurbanne, Lyon 3e et Lyon 6e, ainsi que sur la Presqu'ile de Lyon. Nous étudions de nouvelles mises en vente (en copropriété) d'immeubles de bureaux et d'immeubles mixtes logements/bureaux. Nous sommes à la recherche de nouveaux biens sur ces secteurs pour répondre aux demandes de nos clients.

< retour